Parcours santé gymnastique gym tourisme Bernay Bouger-Bernay
|

Santé. Tourisme. Un fitness gratuit pour les Bernayens

10 étapes excellentes pour la santé des Bernayens, le développement touristique de la ville et les activités scolaires des élèves de Bernay.

Pourquoi la ville de Bernay n’appliquerait-elle pas la directive nationale, adressée à chaque État membre par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour le bien-être de ses habitants ? Les chiffres sont éloquents, pratiquer une activité physique régulière c’est prévenir chacun d’entre nous contre des risques de cardiopathie coronarienne, d’accidents vasculaires cérébraux, du diabète de type II, d’hypertension, de cancer du côlon, du cancer du sein… Toujours dans ses Recommandations mondiales d’activité physique pour la santé l’OMS préconise « un minimum d’activités physiques modérées et soutenues de 60 minutes par jour pour un jeune âgé de 5 à 17 ans et de 75 minutes par semaine pour un adulte ».
Le parcours de santé (aussi nommé Circuit rustique d’activités physiques aménagé ou parcours sportif) est certainement une solution de santé publique à mettre en œuvre pour les Bernayens. S’il a mis du temps à s’installer en France c’est en Suisse, sous le nom de parcours Vita, que le parcours santé est devenu, grâce à la Fondation Zurich, une véritable institution. Elle fête ses 52 ans d’existence avec plus de 500 installations implantées sur le territoire. Alors qu’est-ce qui fait courir les Suisses ? C’est d’une simplicité déconcertante : une activité sportive et ludique en pleine nature, gratuite et à laquelle toute la famille peut participer.
La recette d’un parcours de santé c’est d’abord un circuit balisé en plein air que l’on pratique en marchant ou en courant. Il est parsemé d’une dizaine d’étapes de gymnastique espacées sur plusieurs centaines de mètres ou plus. Chaque étape est agencée d’agrès (matériel d’exercice de gymnastique en bois ou en plastique recyclé) fixés au sol de manière permanente et d’un panneau de recommandations indiquant : comment réaliser l’exercice, sa durée, le niveau de difficulté, etc.
Un parcours débute toujours en douceur avec des échauffements jusqu’à des exercices plus soutenus. Il faut savoir que ces activités ont été étudiées et éprouvées par de nombreux médecins et spécialistes. L’Association française de normalisation (AFNOR) a d’ailleurs publié des Recommandations relatives à la sécurité des parcours de santé concernant leur enchaînement, la sécurité des équipements afin d’éviter tout excès ou danger.

Une dizaine de milliers d’euros pour 10 000 habitants

Demeure le choix de l’implantation de ce circuit qui mérite un écrin propice et agréable à ce type d’activités… Le lieu semble naturellement tout désigné : le long de la voie verte. L’investissement pour un tel parcours de 10 étapes est d’environ une dizaine de milliers d’euros (achat des agrès, panneaux et installation) ce qui représente un peu plus de 1 euro par habitant. À des fins d’équité il se doit d’être gratuit pour tous et – nous n’en doutons pas – il participera à développer le tourisme de proximité à condition toutefois d’être bien référencé sur la toile.
Jerry Ned

CET ARTICLE VOUS A INTÉRESSÉ ?

Notez-le !

Note moyenne 3.3 / 5. Nombre de vote : 64

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier !

Pensez-vous que cet article soit utile ?

Suivez-nous sur les médias sociaux !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.