Déforestation Bernay Terres de Normandie Eure
Ecologie | Environnement

Le territoire déboise à la chaîne

En 10 ans, de 2008 à 2018, l’intercommunalité Bernay terres de Normandie a perdu 156,2 hectares de surface en forêt et arbustive, un équivalent de 385 terrains de foot. Cette constatation, publiée par la Direction départementale des territoires et de la mer de l’Eure dans son Observatoire du foncier, est affligeante. En deux ans, l’éradication a plus que doublé, passant de 64 hectares en 2017 à 156 hectares en 2018.
Les principales causes de la consommation de terres agricoles, naturelles et forestières sur l’Intercom sont : l’urbanisation et le bâti qui grignotent plus de 244,69 hectares, les zones industrielles/commerces, réseaux de communication, grands équipements avec plus de 67 hectares et l’artificialisation d’espaces verts avec plus de 10 hectares.
Pourtant la loi Alur permet de limiter l’impact environnemental de la périurbanisation et de son intensification, il suffit d’une réelle volonté politique.
Visitez le site internet : www.plante-et-cite.fr, très complet il s’adresse tant aux élus, qu’aux associations et particuliers qui souhaitent agir concrètement.
J. N.

CET ARTICLE VOUS A INTÉRESSÉ ?

Notez-le !

Note moyenne 3.2 / 5. Nombre de vote : 19

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier !

Pensez-vous que cet article soit utile ?

Suivez-nous sur les médias sociaux !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.