diffuseurs Bernay Normandie Eure 27

Il ne tue pas, il fait fuir !

Ouvrir la fenêtre le jour, la fermer la nuit ou poser une moustiquaire sur l’encadrement des fenêtres est une source d’économies ; pas pour certains industriels.
Le ministère de l’Économie découvre que nous ne vivons pas dans un monde angélique… La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui en dépend, a vérifié la conformité de 184 diffuseurs électriques pour assainir notre foyer, le désodoriser ou faire fuir les insectes.
Son enquête a mis en évidence la présence sur le marché de nombreux produits non conformes voire dangereux.
Ils préviennent que « sont interdites, sur l’étiquette et dans les publicités, pour les produits antimoustiques, les mentions telles que : produit biocide à faible risque, non toxique, ne nuit pas à la santé, naturel, respectueux de l’environnement, respectueux des animaux ou toute autre indication similaire. »
Conclusion : vendez des produits toxiques au consommateur mais ne lui dites pas qu’ils sont sains pour lui.
La liste des 184 diffuseurs n’est pas publiée.
J. N.

CET ARTICLE VOUS A INTÉRESSÉ ?

Notez-le !

Note moyenne 2.7 / 5. Nombre de vote : 20

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier !

Pensez-vous que cet article soit utile ?

Suivez-nous sur les médias sociaux !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.