Déclin des commerces, clap de fin ou action ?

Déclin des commerces, clap de fin ou action ?

Les études sur la redynamisation des centres-villes français inondent le web, un marché lucratif que se disputent cabinets spécialisés, agences de communication, de marketing, etc. et des dépenses supplémentaires pour la collectivité qui n’aident en rien nos commerçants, exemple à Bernay.

La pléthore d’information en ligne – Google affiche avec les mots-clés : « étude redynamisation centre-ville » plus de 705 000 résultats – n’a pas empêché, paradoxalement, de très nombreuses collectivités de dépenser l’argent du contribuable pour s’offrir leur propre « Étude de redynamisation du centre-ville ».
Le coût moyen de l’étude étant de 20 000 €, nous invitons les mairies à la télécharger gratuitement sur le web et à se la partager.
La ville de Bernay n’est pas en reste avec son étude de 2016 au titre prometteur Imaginer le centre-ville de demain… Que découvrons-nous dans cette étude ? Nous vous livrons, avant tout, le Diagnostic prospectif du cabinet, un régal : « […] basé sur une vingtaine d’indicateurs stratégiques, il offre une analyse objective de l’attractivité du cœur de ville de Bernay. Ces indicateurs sont ventilés dans quatre thèmes correspondant à la vision à 360 ° [développée par ce cabinet] : les indicateurs sociodémographiques, commerciaux, urbains et de polarité. » On regrette toutefois l’absence d’indicateurs socio-économiques pourtant alarmants.
Heureusement nous retrouvons ces indicateurs empilés en vrac dans une autre étude commanditée par la Communauté de communes de Bernay et des environs. Son prix ? environ 40 000 €. Étude majoritairement reproduite de chiffres de l’INSEE périmés et de réflexions copiées/collées de différents sites internet. Ne la lisez pas ! Taux de chômage épouvantable, perte d’entreprises, fermetures de commerces, vieillissement et paupérisation de la population… Mieux vaut balayer tout ça sous le tapis.
Revenons à la redynamisation du centre-ville et gagnons beaucoup de temps en réalisant une courte synthèse de nombre de ces études. Nous devons transformer la ville en une « Bernay World Company », d’immenses parkings autour de la ville, des rues piétonnes, une signalétique homogène, des commerçants ouverts 12 heures par jour, des activités et des événements doivent attirer les touristes… appuyés par des campagnes de publicité.

La Bernay World Company nous sauvera du naufrage !

Plus forts que la Walt Disney Company™ ils ajoutent la petite touche high-tech qui nous fait palpiter, nous, simples provinciaux dans nos chaumières. Créer un site internet « click and collect », faire des jeux et des promos sur les réseaux sociaux, une table ronde d’orientation numérique. En clair : fidélisation, gestion de clients et politique de conquête, formules qu’appliquent déjà nombre de réseaux franchisés, pour information. Voilà ! Pas un touriste, pas un client ne repartira de la ville sans avoir préalablement fait surchauffer sa carte bancaire.
Vive la Bernay World Company !

La proximité et les services associés pérenniseront nos commerces

Commerçants, ne déprimez pas. Il y a réellement des solutions innovantes à portée de main. Dites-vous d’abord qu’un Parisien ou un touriste qui vient à Bernay cherchera d’abord à « retrouver » le contact humain et la proximité… ce qu’aucun site web ne lui apporte à ce jour. La fidélisation de client, telle qu’elle existe, il en est saturé et en met plus de 90 % dans ses « indésirables ». Oui, il reste à lui proposer d’autres services. Oui, il y en a de nombreux autres à lui offrir, certains pour un coût dérisoire, mais cela fera l’objet d’un nouvel article tant le sujet est foisonnant.
Élus, nous vous invitons à lire l’excellent rapport La revitalisation commerciale des centres-villes de l’Inspection générale des finances, gratuit. Si celui-ci aborde trop brièvement la cause de la baisse du pouvoir d’achat des Français – on ne se coupe pas l’herbe sous les pieds –, il permet d’appréhender, de trouver certains leviers susceptibles de vous aider à mettre en œuvre concrètement et urgemment un plan de revitalisation commerciale de notre ville.
J. N.

Cet article vous a intéressé ?

Notez-le !

Note moyenne 3 / 5. Nombre de vote : 3

Aucun vote pour l'instant. Soyez le premier !

Pensez-vous que cet article soit utile ?

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Laisser un commentaire